Davidova Avocat droit de la famille
  • DAVIDOVA AVOCAT

Avocat en droit des sociétés

L’avocat en droit des sociétés est l’allié de l’entrepreneur, du dirigeant, des chefs d’entreprises et des associés. Il aide l’entrepreneur ou l’entreprise lors de sa création, pendant sa vie et jusqu’à sa dissolution ou transmission. En effet, il peut intervenir en tant que conseil lors d’une des phases précitées, mais également en tant que représentant lors d’un contentieux porté devant une juridiction.

L’expertise de l’avocat en droit des sociétés est principalement tournée vers le droit commercial, le droit des sociétés et le droit des contrats. Dans le cadre de la vie privée du dirigeant ou des associés, l’avocat en droit des sociétés pourra également intervenir en droit de la famille, en droit des successions et en droit patrimonial dans le cadre d’un traitement global des problématiques du chef d’entreprise.

Avocat en droit des sociétés : son rôle au stade de la création de la société


Tout d’abord, l’avocat en droit des sociétés peut aider l’entrepreneur à développer son activité. Celui-ci peut faire le choix de créer une Startup ou d’exercer son activité en créant une société classique.


Lors de la création d’une société, l’avocat en droit des sociétés aidera le chef d’entreprise à choisir la forme sociale adaptée à son projet. Cette étape est importante en ce que le choix de la forme juridique de la société va avoir des conséquences significatives sur la vie de la société et des associés : fiscales, sociales, juridiques et patrimoniales.

À ce titre, pour faire le bon choix, deux notes ont été spécifiquement consacrées à la comparaison entre la SARL et la SAS et à la comparaison entre l’EURL et la SASU.

L’avocat en droit des sociétés pourra également aider l’entrepreneur dans toutes les démarches pour créer sa société : rédaction des statuts (contrat de société), dépôt du capital social, enregistrement des statuts auprès des services départementaux de l’enregistrement, publication dans un journal d’annonces légales (JAL), immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) et enregistrement au registre des bénéficiaires effectifs.

Lorsque le créateur d'entreprise est marié, l'avocat en droit des sociétés accompagnera également l'entrepreneur, le dirigeant ou le chef d'entreprise dans un audit crucial de sa situation matrimoniale afin de prévenir les risques liés à son statut.

Avocat en droit des sociétés : son rôle pendant la vie de la société ou de l’entreprise

Pendant la vie de la société ou de l’entreprise, l’avocat en droit des sociétés en tant que partenaire du chef d’entreprise l’assistera dans tout ce qui a trait à la gestion quotidienne et au bon fonctionnement de la société.

Il aide l’homme et la femme d’affaires dans la négociation et la rédaction des contrats commerciaux avec ses clients et ses fournisseurs (confidentialité, conditions générales de ventes, contrat-cadre, contrat de distribution) ou dans les choix stratégiques de développement de la société tel que des levées de fond, des restructurations, des augmentations ou réductions du capital, des émissions de valeurs mobilières, des prises de participation, une fusion-acquisition, etc.

En matière commerciale, l’avocat en droit des sociétés peut guider le patron dans toutes les opérations qui peuvent s’avérer complexes : achat de fonds de commerce, cession de fonds de commerce, rédaction d’un bail commercial, achat et vente d’un bail commercial, règlementation autour des éléments du fonds de commerce : dénomination sociale, nom commercial, enseigne, etc.


En somme, l’avocat en droit des sociétés veille au bon déroulement des opérations commerciales de son client afin d’encadrer et d’assurer la sécurisation des opérations économiques de l’entreprise et d’assurer son bon développement.

L’avocat en droit des affaires apporte également son expertise à la société ou à l’entreprise dans tout ce qui est relatif aux obligations juridiques. Ainsi, il assiste la société dans la tenue des assemblées générales ordinaires et extraordinaires, dans la tenue des comptes annuels soumis à l’approbation des associés, etc.

Plus spécifiquement, l’avocat conseille les associés dans leur aventure sociétale et les événements qui peuvent survenir : cession d’actions ou cession de parts sociales, encadrement juridique du compte courant d’associé, rédaction d’un pacte d’associés, décès d’un associé ou en cas de conflits entre associés.

Il soutient également le chef d’entreprise ou le dirigeant dans le cadre de sa vie privée qui peut être lourdement impactée par sa qualité : choix du régime matrimonial, divorce du président ou du gérant, prestation compensatoire, décès du dirigeant et successions.

Avocat en droit des sociétés : la défense des intérêts de la société et de ses acteurs en cas de contentieux


D’une façon générale, l’avocat en droit des sociétés conseille dans la protection de l’entreprise : il veille à ce que son patrimoine se développe et soit protégé. Pour cela, il accompagne le chef d’entreprise dans la protection des éléments pécuniaires et immatériels de la société par le biais du droit de la propriété intellectuelle ou par le secret des affaires.

Dans le cadre d’un contentieux civil ou commercial, l’avocat en droit des sociétés assure également la défense de la société à l’encontre des tiers à la société (contentieux avec un fournisseur ou un client, rupture des pourparlers, rupture brutale des relations commerciales, contentieux bancaire, etc.), mais aussi dans le cadre des litiges l’opposant aux acteurs de la société (associés, gérant, président, membre du conseil d’administration, commissaire aux comptes, etc.).


Ainsi, lorsque l’intérêt de la société est en jeu, il est possible d’engager la responsabilité civile ou pénale du dirigeant fautif (concurrence déloyale, non-respect de la clause de non-concurrence) tout comme celle d’un associé qui se rendrait coupable, par exemple, d’abus de majorité ou d’abus de minorité.


L’avocat en droit des sociétés pourra également aider à la résolution d’un conflit entre associés ou avec le dirigeant par le biais d’une procédure amiable (médiation, conciliation, procédure participative assistée par avocat) et d’une procédure judiciaire devant les juridictions civiles (tribunal judiciaire et tribunal de commerce) ou pénales compétentes.


À ce titre, le Cabinet DAVIDOVA AVOCAT, intervenant en droit des sociétés, accompagne les dirigeants d'entreprise et les entrepreneurs sur tous les aspects ayant trait à leur activité et au développement de leur entreprise ou société.

Exclure un associé ou un actionnaire
Transmettre son entreprise
Contester un contrat d’assurance vie
Pourquoi créer une SCI familiale ?
Avocat et succession du chef d'entreprise
Vendre un bien indivis
Le pacte successoral la renonciation à l’action en réduction
La compétence du tribunal de commerce
L’avocat et le chef d’entreprise
Une holding : pourquoi et comment ?
Créateur d’entreprise marié
Droit du patrimoine
Avocat et succession du dirigeant d'entreprise
Droit des successions
Avocat et divorce du chef d’entreprise
Droit de la famille
L'avocat d'affaires
Contentieux civil et commercial
Droit commercial
Fusions-Acquisitions
Droit des contrats
Droit des sociétés
Davidova Avocat Droit des Affaires

DAVIDOVA AVOCAT
17, rue Cadet - 75009 PARIS
Tél. : +(33) 1 85 09 96 27

Email : contact@vd-avocat.fr

©Mentions légales

Plan du site